FinTech : L'innovation dans les finances

FinTech : L’innovation dans les finances

Publié le : 19 avril 2024Dernière mise à jour : 19 avril 2024Par

La dernière décennie a été une véritable révolution pour le secteur financier. En plus de la consolidation de la numérisation sur ce marché, l’utilisation des services FinTech s’est également généralisée. Ces start-ups revitalisent ce marché depuis plus de 15 ans, mais c’est ces derniers temps qu’elles sont devenues populaires auprès de la société. Populaires et aussi très appréciées, pour diverses raisons.

Qu’est-ce que les FinTech ?

Les FinTech sont des entreprises qui combinent deux concepts : la technologie et les finances. Leur activité concerne le marché financier. Mais elles utilisent la technologie pour fournir leurs services de manière innovante. En effet, elles remplacent l’énorme infrastructure des entreprises traditionnelles par des outils techniques et l’environnement numérique. Certains penseront que ce n’est pas une nouveauté ; les banques numérisent déjà leurs activités depuis plusieurs années. C’est vrai, mais les FinTech utilisent exclusivement cet environnement. De plus, elles ont concentré tous leurs efforts sur l’utilisation des ressources les plus récentes et sur la recherche de la satisfaction du client.

De plus en plus d’entreprises, de tous les secteurs, intègrent la technologie la plus récente dans leurs services. Par exemple, certaines plateformes de services juridiques en ligne utilisent déjà l’intelligence artificielle pour fournir des solutions aux clients, comme nous le voyons dans la Legalstart avis. Mais la différence est que les FinTech n’ajoutent pas de la technologie, mais que la technologie est leur moteur et leur cœur d’activité. Ainsi, elles proposent des plateformes de paiement numérique, des néo-banques, des conseils financiers, des investissements, des cryptomonnaies, des financements alternatifs, la gestion de patrimoine, etc.

Une relation différente avec les clients

Pendant plus de 20 ans, les entreprises traditionnelles du secteur, comme les banques, ont numérisé leurs services. C’est sans aucun doute un grand progrès. Mais ce processus n’a pas toujours été satisfaisant pour les clients. Les utilisateurs ont dû s’adapter à l’environnement numérique des banques, conçu pour le bénéfice et la commodité de l’entité, et non pour ceux des consommateurs. En revanche, les FinTech ont pensé aux clients dès le premier instant, en créant une interface beaucoup plus agile, attrayante, intuitive et efficace. L’un des exemples les plus clairs a été PayPal, pionnier parmi les FinTech, qui a connu un succès immédiat ; il s’est généralisé comme plateforme de paiement dans le monde entier.

Les consommateurs n’étaient pas non plus très satisfaits des entreprises traditionnelles en ce qui concerne la résolution des problèmes. Il manquait beaucoup d’agilité et les processus étaient très complexes. Mais le service client des FinTech est beaucoup plus étendu et, en outre, elles ont ajouté de nouveaux canaux de communication avec les utilisateurs, tels que les chats ou les réseaux sociaux. Ces clients se sont sentis beaucoup plus pris en charge et appréciés dans ces start-ups. Surtout parce qu’ils ne reçoivent pas constamment d’offres commerciales, comme le font habituellement les banques ; au contraire, les FinTech étudient les besoins des consommateurs pour s’adapter à leurs préférences.

Plus de technologie pour un nouveau monde

En effet, s’adapter et s’améliorer constamment est l’une des principales caractéristiques des FinTech. Leur structure réduite et leur nature technologique les aident dans cet objectif. Ces nouvelles entreprises sont beaucoup plus agiles pour incorporer immédiatement des nouveautés techniques. Par exemple, l’intelligence artificielle, qui permet d’optimiser et d’automatiser de nombreux processus, réduisant ainsi les coûts et pouvant offrir des tarifs encore plus bas. L’IA est également un excellent outil pour garantir la sécurité et la confidentialité de leurs clients, en évitant les fraudes et l’usurpation d’identité. Elle permet également d’analyser de grandes quantités de données et de personnaliser l’expérience de chaque utilisateur, en adaptant l’environnement à ses préférences et circonstances.

FinTech : L'innovation dans les finances

D’autre part, les FinTech ont été pionnières dans l’utilisation de la blockchain, étant les premières entreprises à proposer des cryptomonnaies. La chaîne de blocs a démontré qu’elle possède de grandes qualités pour enregistrer les informations de manière sécurisée et transparente. Elle est également plus efficace pour réaliser des transactions économiques. Et il ne faut pas oublier que cette technologie est la base du Web 3.0 ou web sémantique, la nouvelle génération d’Internet. Les FinTech sont beaucoup mieux préparées à s’adapter à ce réseau du futur, qui est déjà en pleine phase de déploiement et ouvre la voie aux environnements du futur, comme le Métavers.

Un grand changement dans le secteur

Dans un secteur aussi conservateur que celui des finances, l’arrivée des FinTech a été très marquante. En partie parce que c’est une menace pour les entreprises traditionnelles, qui perdent certains clients ; mais aussi parce qu’elles n’ont pas été très avantagées par la comparaison. Pendant de nombreuses années, les consommateurs pensaient qu’il n’y avait pas d’alternatives sur ce marché et qu’ils devaient s’adapter au fonctionnement de ces entreprises classiques. Aujourd’hui, ils ont réalisé qu’un autre modèle économique est possible et que la relation avec les entreprises financières peut être efficace et satisfaisante ; du moins, avec ces start-ups.

Les entreprises traditionnelles ont préféré éviter l’affrontement avec cette nouvelle concurrence. Elles savent que l’évolution est inévitable et qu’elles ont beaucoup à apprendre du fonctionnement des FinTech. C’est pourquoi leur stratégie a été différente. Elles en ont absorbé certaines. Dans d’autres cas, elles ont embauché leurs principaux dirigeants. Et elles en ont également financé d’autres pour en posséder une partie. Ces institutions imitent de nombreuses innovations des FinTech, telles que leur service client, leurs environnements numériques, les systèmes de paiement simplifiés, l’utilisation de nouveaux outils techniques, etc.

L’avenir est plein de défis pour le secteur. Et aussi pour les FinTech. Leur présence a considérablement augmenté et elle peut être surreprésentée dans certains domaines. De plus, les consommateurs veulent que certains services soient unifiés, ce qui entraînera probablement des changements à court terme, tels que des fusions ou des acquisitions. Une législation plus moderne, flexible mais sûre pour les clients est ainsi nécessaire. Mais ce qui semble clair, c’est que les FinTech sont déjà une réalité dans le secteur financier et qu’elles ont révolutionné ce marché.

Philippe Lefèvre
Passionné par l'innovation et la stratégie d'entreprise, Philippe Lefèvre est diplômé de l'EM Lyon Business School, il a forgé mon expertise en travaillant avec des startups disruptives ainsi que des multinationales renommées. Son objectif ? Partager avec vous des insights pertinents, des stratégies éprouvées, et des astuces pratiques pour exceller dans le monde compétitif du B2B.